tel: +7 (495) 513-82-14
E-mail: oime@oime.su
Главная Département des ventes et service clientèle

 

Département de recherches scientifiques

Les recherches scientifiques sont une des branches de l’activité de l’entreprise qui lui assure son « avenir ». L’offre sur le marché des produits prothétiques et orthopédiques de sa fabrication est nécessaire pour le bon développement et la prospérité financière de l’organisation.

L’objectif principal de nos savants et ingénieurs qui travaillent dans le domaine de la création de substituts des membres inférieurs et supérieurs est d’élaborer un produit artificiel remplissant toutes les fonctions du bras ou de la jambe réels.

La ligne « biomécatronique » a de l’avenir. Il s’agit d’une combinaison des résultats de l’élaboration des produits robotechniques et des recherches des cellules nerveuses humaines.

D’après les statistiques, les personnes perdent plus souvent leurs jambes. Actuellement, les prothèses des jambes sont très complexes, présentes sur le marché depuis longtemps et assez onéreuses. Les modèles équipés de microprocesseurs peuvent être programmés pour une marche plus naturelle et d’autres motions.

Celui ayant le plus d’avenir pour l’élaboration du module du genou est l’actionneur hydraulique équipé de moteurs électriques gérés par des microprocesseurs conformes aux programmes nécessaires de sécurité.

Le complément à titre de complexe de capteurs enregistrant les changements de motion permet à la jambe artificielle « en marche » d’apporter des modifications.

L’élaboration de l’articulation du genou de ce type présente bien entendu de bonnes perspectives pour son utilisation prothétique.

La création des prothèses des bras est possible grâce à deux principaux types d’appareils : mécaniques et bioélectriques. Les prothèses mécaniques existent déjà depuis quelques siècles et leur fonctionnalité est déjà limitée. C’est pourquoi le développement de la société dans ce domaine est lié aux prothèses bioélectriques.

Le pic du développement à présent est la prothèse bionique du bras qui permet de le faire tourner à 360 degrés, tourner la main, ainsi que ressentir le contact, ressentir la structure de la surface, voire sentir la température de l’objet. L’interface neuronique est à la base de l’élaboration. Elle assure davantage de possibilités de gestion par rapport aux capteurs des prothèses myoélectriques accessibles.

Pour la création des prothèses modernes, le domaine qui progresse le mieux est les nouvelles méthodes technologiques et innovations, ainsi que les résultats des recherches de cinématique évolutive des organismes vivants et des possibilités d’adaptation des organismes vivants face aux changements environnementaux.

 

 

 
Copyright © 2018, Все права защищены, ОИМЭ
Протезы верхних и нижних конечностей, тел. +7 (495) 5138214
разработка сайта